L’hysterisation des débats sur l’Islam suscitent plus de vocation que l’islamologie universitaire. La réédition d’un intellectuel musulman attaché à de grandes exigences morales et intellectuelles et privilégiant la recherche du vrai et du juste peut aider à mettre un peu de raison dans les passions ambiantes. La lecture de ce réformateur est utile pour les intellectuels musulmans qui auront son courage et sa franchise pour contribuer à calmer les esprits à un moment où l’islamophobie s’est muée en turcophobie, à la faveur de crises politiques passagères, et avec la complaisance de faux représentants de l’Islam à la recherche de baraka administrative.
Ahmed Riza fut sans doute le premier musulman à avoir maîtrisé suffisamment le français pour écrire directement dans cette langue. A ce titre, il appartient à l’histoire de la francophonie, et sa réédition sert
à compléter la liste des auteurs francophones qui font partie aussi de l’histoire de l’Islam en France.

La crise de l'Orient, Ahmed Riza

15,00 €Prix