iche conférence d'Etienne Dinet introduite par Imad Eddine-Khalil et accompagnée d'un article de Malek Bennabi à son sujet.

Etienne Dinet livre un témoignage profond et touchant au sujet de l'islam et des musulmans, il éclaircit le lecteur sur des notions essentielles de l'islam tout en répondant à certains préjugés répandus à son époque.

Cet ouvrage s'inscrit dans la découverte du patrimoine islamique francophone.

"Dinet n'était pas un simple musulman, il était un musulman au-dessus de beaucoup d'autres musulmans. Il ne trichait ni avec Dieu ni avec les hommes. Il était musulman car il respectait les autres. D'autant qu'il avait embrassé l'Islam après étude, enquête et recherche des preuves probantes. Son Islam, il ne l'avait pas hérité de ses pères. C'est pourquoi, s'il était musulman, il ne se contenait pas de l'être communément. Il était au contraire un musulman actif, par sa plume et sa langue, dans la défense de Dieu et de l'Islam. Il n'était pas en outre de ces musulmans qui pervertissent leur foi par des innovations blâmables (bida'), ces fables et sornettes que l'on a associées à l'Islam par ignorance. Il était enfin un musulman qui s'était élevé au-dessus des divergences entre écoles doctrinales (madhahib) et confréries religieuses (turuq) par lesquelles on a cherché à défaire le lien solide de l'Islam. Al-Hajj Nasir al-Din était un musulman authentique et complet. Dieu m'est témoin de ce que je dis, bien que de l'homme, nous avons perdu la vie, il reste en nous vivant par des traces éternelles" Discours prononcé à la mort d'Etienne Dinet et retranscrit dans la revue Ech-Chihab.

Quelques rayons de la lumière de l'Islam Etienne Dinet Héritage édition

8,90 € Prix original
8,01 €Prix promotionnel